kadafi_sarko

KADHAFI en ESPAGNA traitera avec Qui? Il sâlit l’Europe, avec l’accord de ces derniers minoritaires, on ne vend pas son âme au Diable, si, alors Pardon, je ne crois plus en rien.

Entendre ses dernières déclarations en “Relayant” sa Vidéo D’Exclusivité Ici

kadhavideo

En France “il” traite SARKOZY de Menteur !!

Dernières minutes

=============

L’Espagne supporte Kadhafi « 4 » jours ou encore des tractations ?

Le libyen Mouammar Kadhafi est arrivé en Espagne en provenance de Paris pour une visite de quatre jours, qui démarre à Séville, dans le sud du pays, un week-end privé andalou. Trois avions ont transportés le libyen, lui et sa suite ont atterri vers 16h15 à Séville. Une cinquantaine de voitures a quitté l’aéroport, constate l’AFP. Kadhafi doit rencontrer à Madrid le chef du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, puis le roi Juan Carlos dans la foulée, c’est sa première visite officielle en Espagne. Il déjeunera, avec des chefs d’entreprises espagnols, indiqué de source gouvernementale espagnole. Repos, chasse doivent meubler l’emploi du temps en Andalousie du “guide” libyen. Il a bouclé vendredi une visite de cinq jours en France, “historique” à ses yeux, mais qui a soulevé une bronca rarement vue malgré la promesse de milliards d’euros de contrats civils et militaires, où sont-ils ? Dans le puits de pétrole sans fin. Un mystère entoure toujours l’emploi du temps de Kadhafi en Espagne. Seule apparente certitude, le “guide” libyen, accompagné d’une imposante délégation de quelque 300 personnes, soit ses amazones “vierges” en treillis formant sa garde rapprochée, tout ce beau monde logera dans un palace à proximité de Séville, La Hacienda de Boticaria, un complexe hôtelier de luxe avec golf et tout le saint de tous les « dieux » situé proche de Alcala de Guadaira. D’après les médias ibériques, il devrait dîner, avec José Maria Aznar.

Il y a quelques jours qui compteront pour des “années de honte”

Kadhafi en France, traite Sarkozy de « menteur ! » sur les Droits de l’Homme

Mouammar Kadhafi à l’Assemblée nationale Française, visite très controversée, traite de « menteur » Nicolas Sarkozy sur l’abord des Droits de l’Homme. Kadhafi affirme ne pas avoir évoqué les Droits de l’Homme. N. Sarkozy sur ce fait : J’ai demandé au dirigeant libyen de “progresser” sur les Droits de l’Homme.Rétorque “Tout d’abord nous n’avons pas évoqué, moi et le président Sarkozy, ces sujets”, a-t-il déclaré. Dans un entretien exclusif à France 2. “Nous sommes des amis assez proches, nous coopérons”, a-t-il ajouté. Qui ment et qui dit vrai ? Allons-nous assister à une frasque diplomatique ou des Droits de l’Homme réduits comme les rafales via la Lybie.M. Sarkozy a bien “parlé” des droits de l’Homme avec « SON » hôte. Réplique de : Claude Guéant, secrétaire général de la présidence. “J’en ai été témoin” dont acte mais quelle valeur ?Des déclarations qui attisent la polémique contre la présence du libyen en France, une 1ere depuis 1974.Malgré ces « fresques » cela continu de plus belle, Kadhafi reçu avec les honneurs à l’Hôtel de Lassay, résidence officielle du président de l’Assemblée « propriété de tous les Français, où le tapis rouge fut déroulé, il a été salué par la garde républicaine, selon le « protocole » prévu pour les chefs d’Etat.Visite boycottée, ce « site » aux symboles, par des élus de la majorité, mais surtout par la gauche.

François Hollande, demande “ce que venait faire” le colonel Kadhafi à l’Assemblée nationale, le socialiste Pierre Moscovici critique la venue du “dictateur” dans le “temple de la démocratie”. Qu’avez proposé aux Français pour faire mieux Messieurs, alors à présent, cessez de vous plaider et construisez.Kadhafi, n’a pu s’adresser, comme il l’avait souhaité, aux élus dans l’hémicycle, un honneur auquel eurent accès de « droit » d’autres chefs d’Etat : l’Américain Bill Clinton, l’Algérien Abdelaziz Bouteflika.Prenant la communauté internationale à contre sens comme quelqu’un roulant à sens inverse sur cette dernière, le leader libyen rejette toute “internationalisation” des « crimes » au Darfour, étonnant ? “Si nous laissons les habitants du Darfour se débrouiller eux-mêmes, la crise du Darfour se terminera d’elle-même”, a-t-il martelé !! Alors que l’ONU est en cours de déployer sa plus importante mission de paix dans cette province du Soudan, une stratégie qu’appuierait Paris.Kadhafi, affirme il faut “un seul Etat démocratique” israélo-palestinien, jugeant “infaisable de séparer” Israéliens et Palestiniens, et encore une couche au pays des Droits de l’Homme.Une variation de contrats a été signée, notamment sur la fourniture d’un ou plusieurs réacteurs nucléaires destinés au dessalement de l’eau de mer. Ne peut avoir une explication plus plausible ?M. Sarkozy a annoncé attendre des retombées commerciales de 10 milliards d’euros de CETTE visite. Libération ironise sur “le doux bruit du stylo sur le vélin des contrats”, qui “couvrira les plaintes des prisonniers politiques de Tripoli”.

__________________________________________________

Constats du Panda :

Comment ne pas approuver ou se poser la question de quelle couleur était l’encre des stylos, des signataires.Le “guide” libyen, accompagné de gardes et de ses célèbres “amazones” en treillis qui assurent une garde rapprochée ou plus ?Mouammar Kadhafi a rencontré des intellectuels, avant de prononcer son allocution dans les locaux de l’Unesco Paris face des membres de la communauté africaine en France.L’Afrique ou la France « solde »L’analyse s’imposera forcement, mais où se trouve la liberté, la démocratie, le respect, la condition humaine, la tolérance, la clémence etc. Lorsque Kadhafi s’exprime la compassion humaine tombe dans le tonneau des danaïdes. C’est le constat sans jugement en l’instant du Panda avec le regret des gifles que nous prenons, mais mon droit d’expression personne ne me l’enlèvera.Donc oui j’ose l’écrire, la presse dans son ensemble, les forums citoyens les blogs tous les moyens de communications devraient dénoncer cette ingérence dans la patrie des Droits de l’Homme, pour laquelle je veux bien donner ma vie. Mais pas lorsqu’elle se trouve noyée de cette manière. Un certain Louis XIV déclara : L’Etat c’est moi !! Il régna 74 ans, c’est la perspective de ce que nous envisageons pour nous et nos enfants.

Je vous demande pardon, d’avoir juste un peu honte, en ces instants, de ne pas être Emile Zola, ni Léon Blum, et encore moins Charles De Gaulle.Où se trouve le berceau de notre République ? Peut-être entre les mains d’un seul pouvoir, alors vivement que je puisse « me détourner » pour ne pas voir la chute de nos anciens. Patrick Juan.La France reçoit en grande « pompe » à compter de lundi un certain colonel Mouammar Kadhafi pour une durée de cinq jours. Le président Nicolas Sarkozy chasse les contrats qui déchaînent les critiques accusant Paris de sacrifier les principes pour légitimer et armer un “dictateur” comment ne pas approuver les propos de Rame Yade ? Ce “Guide” sera reçu lundi à son arrivée par N. Sarkozy, un second entretien est prévu mercredi. Son fils, Seif el-Islam, annonce : « Tripoli veut acheter plus de 3 milliards d’euros de “nombreux équipements militaires”.Des exclamations tonitruantes du libyen au sommet UE/Afrique de Lisbonne, où il a déclaré “normal que les faibles aient recours au terrorisme” dans la mesure où cela ne soit pas de la provocation, expliquez nous ce que c’est ? La France devient une « putain » de République soldée au plus offrant. N. Sarkozy assure à Lisbonne être “très heureux” de le recevoir, et s’est justifié de l’invitation à Paris pour encourager “son retour à la respectabilité internationale”. Il est évident que si les élections avaient lieu à ce jour, l’Empereur qui brade les Droits de l’Homme retournerait-il à ses conceptions ou pas ?

Signe du malaise croissant, les critiques s’étendent au sein de son gouvernement: Bernard Kouchner, ex-”French Doctor” venu de la gauche, a pris ses distances, la secrétaire d’Etat aux droits de l’Homme, Rama Yade, dans des propos virulents, déclare Paris ne devait pas “recevoir le baiser de la mort” de Kadhafi.

N. Sarkozy ne s’est rendu en Libye, qu’une fois les infirmières, un médecin bulgares libérés, après 8 ans de détention dans les geôles libyennes, quel a été le prix de « la trahison de liberté » ? La Libye souffle le chaud et le froid depuis 2003. En renonçant à son programme d’armes de destruction massive en indemnisant les victimes de « ses » attentats de Lockerbie au dessus de l’Ecosse (270 morts en 1988) puis contre un DC-10 d’UTA au dessus du Niger (170 morts en 1989). Le salaire de la peur bonjour les dégâts. Kadhafi, sera reçu à l’Assemblée nationale il plantera sa tente bédouine dans le parc de la résidence officielle de l’hôtel Marigny, cela a déclenché le feu des critiques de l’opposition puis de multiples d’ONG, vous qu’en pensez-vous ? Des députés bâillonnés se proposent de quitter l’hémicycle lors de sa présence. « C’est la terre française qui est salit déclare la droite comme la gauche, mais qui donc gère la valeur de la Nation Française dixit les élu(e)s ?

Les socialistes ont annoncé qu’ils refuseraient d’accueillir à l’Assemblée Kadhafi, décrit par leur chef François Hollande comme un “dictateur” venant “avec ses pétrodollars acheter des armes”. Une association anti-nucléaire, Tchernoblaye, a porté plainte pour “tortures” demande que Mouammar Kadhafi soit arrêté en France. Donc dont Acte ou fumée sans feu ?

B. Kouchner assure qu’il n’est “pas question d’oublier” au nom de la “realpolitik” le nom des victimes du régime libyen, s’interrogeant publiquement sur les “risques” et le bien-fondé de la main tendue à Tripoli. Kadhafi doit “comprendre que notre pays n’est pas un paillasson, sur lequel un dirigeant, terroriste ou non, peut venir s’essuyer les pieds du sang de ses forfaits”, accuse Rama Yade. Tous deux soulignent le fait que Kadhafi soit reçu à Paris le 10, journée internationale des droits de l’Homme, est une ignominie et le rétablissement des « privilèges ».L’UMP a pour sa part défendu la “realpolitik”. Une position indéfendable, la France a conclu un accord sur le nucléaire, la coopération militaire lors de la libération des infirmières, qui nourri les suspicions d’un “troc”, sur lesquelles une enquête une commission parlementaire, n’a pas encore vu le jour, que déjà plonge la France ou la brade ?

N. Sarkozy dément tout marchandage, puis affirme : « je ne transige pas avec les droits de l’Homme, qui peut le croire » ? Infirmières, médecin bulgares libres ont reporté leur venu à Paris qui coïncidé avec la réception de Kadhafi. Comment ne pas comprendre leurs actes, la majorité de la presse libre nationale et internationale estime que la France n’a plus de gouvernement mais un « décideur » sans autre forme, qui dicte ses conditions, en laissant penser que si cela ne convient pas : « Il faut aller voir si l’herbe est meilleure ailleurs ». Ensuite comment s’étonner de certaines révoltes ?

Le Panda

Patrick Juan

Complément à l’article suite à vos commentaires :

http://panda-france.net/images/pdf_article_kadafi01.pdf
http://panda-france.net/images/pdf_article_kadafi02.pdf