16

Il faut savoir admettre le pour et le contre. C’est la loi même de toute démocratie nous sommes actuellement plus ou prou 17 000 rédacteurs qui sillonnent, vivent sur les 5 continents. De cela découle le succès du média citoyen tel que ces fondateurs le présentaient, entendons par là : Carlo RevelliJoël de Rosnay. Il faut admettre, reconnaître qu’Agora Vox a vu le jour à l’initiative de la société Cybion .Dixit le P.D.G de la société anonyme indépendante, fut crée par les deux personnes précitées. Dans quels buts, ignorés par la majorité de nous à ce jour, ce n'est pas un Forum.
 
Le capital appartient sur papier majoritairement aux fondateurs, elle n’est liée tant dans sa forme juridique que dans son capital a aucun grand groupe industriel ou financier. (!)
 
Cybion est une identité. Agora Vox en est une autre, la valeur d’Agora Vox média citoyen commet un certain nombre d’erreurs, avec bien plus de succès !
 
Sa principale attirance qui lui vaut plus d’un million de visiteurs mois, dixit ses fondateurs mais jamais démontré. Il reste la prépondérance de par la qualité de ses rédacteurs, fondateurs et surtout la masse des intervenants anonymes de tous ordres, donc aucune preuve dites-moi le contraire!
 
Il est à discuter que lors de la dernière campagne présidentielle, l’ensemble pour ne pas écrire la majorité des billets-commentaires avait pris faits et causes pour François Bayrou président de l'ex U.D.F.
 
Refuser ou ne pas l’admettre c’est renier les origines des quatre piliers qui sont mis en ligne par les fondateurs et non les rédacteurs :

• La difficulté à identifier les sources d’informations

• Le manque de pertinence de l’information

• La fiabilité de l’information

• La rapidité de renouvellement de l’information

La rencontre du 5ém Pouvoir, c'est après cette journée que le voile éclata au jour de certains de nous.
 

Ils prétendent donner un point de vue objectif, neutre, ce qui ne fut pas toujours le cas dans les autres publications.
 
A quel moment commence le sens de la maturité de l’équilibre vital ?
 
Carlo Revelli innova avec Joël de Rosnay en 1995. L’outil de travail, de recherches, de réflexions que représente l’Internet, en sachant utiliser la manipulation en certains sens; une super puissance Latente tel que « L’homme Symbiotique » édité au Seuil par Joël de Rosnay et qui décrit : Un super-organisme biologique, mécanique  électronique, en construction, en incluant les hommes, les machines, les réseaux, les sociétés.

Sommes-nous tous dévolus à devenir des Pions?
 
Le principe du Cybionte consiste donc à faire interagir les hommes, les machines, les réseaux informatiques. En l’espace de 20 mois Agora Vox a pu créer une multitude de disciplines c’est un avantage ou un inconvénient ?
 
Il faut reconnaître selon l’état que l’on peut ressentir que ce qui manque actuellement selon certains c’est « Le vrai visage caché d’Agora Vox »
 
Ce qui fait sa diversité donc notre valeur, non la leur, ce sont la venue de textes de tous ordres des 5 continents est indiscutablement la multi diversité des cultures qui en se mélangeant produisent un plus.
 
Avant tout : Citoyen du monde, je me suis essayé pour ainsi dire à parcourir les 5 continents. Annexant plaisirs, travail, avec ma conviction d’humaniste, bien souvent mon principal salaire fut à savoir le sourire des personnes que j’ai pu aider, et cela demeure une richesse pour moi, merci à vous tous de m’avoir communiqué votre force. L’ouvrage collectif coordonné par Carlo Revelli "présidentielle 2007", est-il un plus du travail de l’ensemble de l’équipe des rédacteurs, puisque c’est du collectif ou personne n’a tiré de bénéfice, faisant abstraction pour couvrir les frais de la journée du 5ém Pouvoir, logique ! Chacun se doit à sa façon de donner une pierre à l’édifice, la question est de pleine actualité à qui appartient Agora Vox? Un homme seul ne peut rien.
 
Les communications, réalisations, films, glané par ci par là dans le monde ne sont pas l’usufruit de mes années universitaires mais des contacts avec les hommes, femmes et enfants qui font grandir le monde, donc du concret, du réel, pas de philo, ni de mercantile.
 
Des coups de gueules j’en ai eu plus qu’à mon tour. Ceux qui liront ces lignes, n’auront qu’à aller dans la rubrique du media citoyen « Qui sommes nous » Pour les autres qui en prendront connaissance sur le site « Le Panda » ils pourront avoir une explication aussi simple sur mes blogs. Qui sommes-Nous ?
Ceci afin que la transparence soit évidente, et démontrer ainsi que l'on ne tire pas sur les "ambulances financières"
 
• Présentation du projet

• Les fondateurs

• Les rédacteurs

• Le comité de rédaction

• Historique

• On parle de nous

• Supprimer mon compte

• Nouveauté du site

Ce qui semble manquer avant tout au media citoyen c’est de préciser sa véritable ligne conductrice. Le tout n’étant pas comme dans certaines professions de foi, ou des candidats briguent un ou plusieurs mandats et que ces derniers ne soient pas respectés dans leur engagement. Les sanctions devraient êtres à la hauteur des promesses non tenues avec application immédiate en évitant toute immunité.
 

Ce billet ne se veut pas un jugement, tout au plus un Constat à la forme d'un certain Salomon. Il y a beaucoup à dire, bien des choses à faire. La conviction qui draine les valeurs universelles doit savoir à qui elles s’adressent. Pour l’instant c’est la plus grande lacune, le vide, le flou artistique d’Agora Vox.

Le refus d'articles proposés démontrent le côté illusoire de certains propos, Joël de Rosnay, écrit un article, le jour ou ce dernier est publié, il se trouve à La Baule au soleil, c'est cela l'exemple du co-fondateur d'Agora Vox, Monsieur de Rosnay cela à mes yeux démontre le peu de respect pour certains lecteurs (vous mettez mes propos en doute, regardez votre agenda, ou la 5 "Arte" ou L‘émission : Des Racines et des Ailes » et vous vous souviendrez.

C’est de la transparence que vient la confiance, la crédibilité, le respect, l’honneur, voila des choses bien égarées qui disparaissent comme l’odeur des fleurs en certaines serres, cela se traduit par de l’artificiel sans goût, ni saveur.
 

Quant il est mort le poète : Jean Cocteau, Gilbert Bécaud, ne le fit pas décoller pour Orly, mais lui rendit hommage par les espèces de la nature comme tous les oiseaux, les champs de blé, les pleurs, etc. Il faut rendre à la terre ce qui lui appartient en admettant les valeurs incontournables que la principale mission de ceux qui en ont la capacité fasse en sorte de transmettre leurs acquis, que cela soit un devoir moral, civique, un sens de liberté. Rien n’est immuable, le jour succède à la nuit et vice versa, la principale question qui domine le monde reste pour certains de vouloir savoir : « qui a fait l’œuf, c’est la poule ou c’est l’œuf qui fait la poule » ?
 

De nombreux nouveaux rédacteurs de qualité sont arrivés, d’anciens rédacteurs des piliers du départ ne publient plus. Le regret qui pourrait exister, serait de refuser d’avancer à pas lents, ou bien chacun à son rythme. Dans la mesure ou Agora Vox refuse d’entendre les critiques, ou oublie volontairement de donner le sens de son orientation le media citoyen qui a gagné ses lettres de noblesse pourrait bien perdre de sa superbe, cela ressemble fort à une affirmation de commentaires, comme des textes qui parfois ne veulent pas dire grand chose, mais acceptons la médiation ou alors, allez voir ailleurs, c'est cela la démocratie d’Agora Vox? Qui trouve les meilleures filières pour un développement consensuel avec des groupes et des équipes qui sont prêtes lorsque l’on voudra bien leur faire signe à entrer en action, mais attention c'est Interdit de toucher au pactole.

Oui, je n'enverrai plus de billet ou d'article à Agora Vox et j'ose avoir le culot de l'écrire, mais oui c'est à mes yeux cela la "liberté d'expression" on peut ou ne pas partager cette opinion, lorsque Agora Vox parle de plus de 17 000 rédacteurs c'est FAUX, ils sont archivés comme dans une armoire et commencent à sentir.

Ceux qui sont publiés le plus fréquemment il suffit de se rendre sur le forum dit de bonne foi, pour constater que ce sont les mêmes qui reviennent ont-ils des actions dans la société Cybion?

Je ne puis que déplorer et dire merci. Dans le 1er cas la raison qui me fait partir, la seconde celle d'avoir un groupe d'amis qui comme moi ont compris où se trouvent les profits, que nous n'avons su voir par manque d'explications. Dommage en dernier lieu, car l'ai le sentiment de tuer un peu mais de très loin, un enfant que j'ai aidé de mon mieux.

Vous en doutez allez sur n'importe lequel des moteurs de recherches de vos choix. Taper "le panda vous parle" et vous verrez la masse de mes interventions.

Comme disent certains Artistes le Public est notre Juge. En ce qui me concerne j’écris en claquant la porte, le résultat de vos recherches éventuelles sera le verdict ou la Sanction que vous appliquerez.   

Le Panda

Patrick Juan.

PS. J’informe que je tiens à disposition les témoignages de dizaines de rédacteurs, de quelques Modérateurs connus et respectables d’Agora Vox. Mais je ne veux pour l’instant n’engager que ma seule responsabilité.

Par ailleurs le présent Projet avait l’objet d’une déposition (chiffrée coût 0€ en 2003 Politique de la Ville, rééditée en 2007) Préfectorale et Municipale pour l’ensemble de la France aux Institutions d’Etat pour que chaque citoyen participe à la vie de sa cité et s’exprime librement dans le respect de chacun, à ce jour pas de réponse : Qui avait intérêt à ce que….Cherchez à qui cela peut profiter ?