sarko_royaleguy_drut111
(Nicolas Sarkozy, Ségolène Royal et Guy Drut qui fut champion olympique du 110m haies, comme beaucoup de Ministres de Gauche et de Droite)

Comme je l’écrivais la semaine dernière, le torchon doit brûler chez François bien plus qu’en Hollande (je vous signale que l’amnistie de Guy Drut, un geste dont auraient pu se passer les pouvoirs conférés par la Constitution française au Président de la République (car personne n’est au-dessus des lois), en aucun cas on ne peut donner tort à Jean-Louis Debré de l’attitude qui est la sienne, d’inquiétude. Dans l’effet ravageur que peut avoir la décision de Jacques Chirac, Président de la République française, garant des Institutions.) Mais pour revenir à ce qui nous concerne ce jour, la voie est plus que royale : « Mais il ne s’agirait pas que Ségolène fasse abstraction du fait que la France est en faillite, bien avant que Nicolas Sarkozy soit arrivé au Ministère de l’Intérieur. Tous les Ministres ne s’appellent pas Talleyrand et tous les Empereurs Bonaparte non plus. François, Vincent, Paul et les autres, entendez par là : Jacques Lang, Dominique Strauss-Kahn, Laurent Fabius, Dominique de Villepin, ont bien du souci à se faire. Ségolène Royal devrait se méfier de sa cote de popularité, car si elle ne manque pas de charisme ni de prestance : « il semblerait a priori qu’elle manque de programme coercitif pour proposer un encadrement à dimensions militaires et constituer une école de parents ». Il n’y a pas de quoi provoquer un état de choc, surtout lorsque son conjoint François, pour se plier aux bonnes règles, fait mine de se rebeller. Avouer reste une faute à moitié pardonnée mais voila que ça fait BOOM : « voir le journal Le Panda, la Démocratie pour le juste prix d’une révolution ! ». En pleine période électorale, oser s’attaquer à la loi Aubry : « il fallait le faire ». Certains disent : « pour durer en politique il ne faut rien faire ».

Voici Ségolène partie à l’assaut de Martine « Mariol », celle qui a osé déstabiliser la France avec ses 35h et ses R.T.T. Ségolène se présente comme l’avait fait la Dame de Fer sous l’Empire britannique, mais avec des atouts nettement supplémentaires et qui sont de l’ordre à faire tomber à la renverse plus d’un homme. Je vous promets de revenir incessamment sous peu alors que pour le moins que l’on puisse dire, l’immigration choisie n’est pas un rempart contre le racisme, c’est une tendance à vider certaines Nations de leur substance. Le fait que le droit de confiance n’existe plus dans le cadre de la justice, ressemble étrangement aux propos tenus par François Mitterrand avant son élection de 1981. Nous avons élu un Président de Gauche qui a dirigé la Nation à droite, les mêmes causes produisant les mêmes effets, il en a été de même, Jacques Chirac était un Président de Droite qui a gouverné à Gauche. Trois septennats et un quinquennat ont plongé la France et la France européenne à 17% au-dessus de son P.I.B. Cela au détriment du service de la sécurité française. Aucun parti politique n’a le pouvoir de s’ériger en juge. François Bayrou a eu l’audace mais le courage de ses convictions en votant la motion de censure contre le Gouvernement Villepin. Là où tout est noir et tout est blanc, rien n’est gris.

Voila que depuis quelques jours, on laisse supposer dans le cadre de l’affaire Clearstream, que le principal manipulateur a été Jean Louis Gergorin, alors que le Général Randot menait une enquête parallèle sur instruction, mais de qui ? Quels que soient les coups assenés par une Presse de tout bord qui ne remplit pas son rôle, il faut avoir le courage de reconnaître que son sourire ravageur et que la puissance d’avoir 5 enfants ouvrent la porte de nombreuses prémices jusque-là réservées en exclusivité à la gent masculine. Je n’ai jamais partagé la table de Ségolène ni celle de François mais la principale question qui peut se poser, est qu’il fallait avoir une sacrée audace pour aller provoquer Raffarin sur ses terres, le battre et oser bousculer les socialistes en écrasant les extrémistes sur le domaine de la sécurité. Madame Louis XIV a vécu et a porté le plus long règne de France (75 ans), à défaut de « programme » vous avez l’art, la forme et la manière de couvrir multiples taches et d’oser affronter la réalité que le Gouvernement en place ne peut faire, car cela desservirait le candidat de la majorité présidentielle de Droite. Par contre le cœur du problème me semble-t-il, reste bien plus profond que cela : « il faut remettre la France au travail avec les valeurs et les capacités qui sont les nôtres, car celles et ceux qui sont à l’automne de leur vie voudraient profiter de leur famille comme vous vous le faites lorsque vos nombreux meetings vous en laissent le temps. La politique est un art, s’attaquer au bastion des 35h et des R.T.T. représente davantage de difficultés que d’aller de la Marche du Siècle, ex Cavada, actuel U.D.F. où chez Noël Mamère, pour finir dans les bras de durits percées. A la place de Nicolas Sarkozy, il est indiscutable que je garderais la charge royale comme dans la pièce la plus jouée dans le monde : « Carmen de Bizet » et qui à ce jour pourrait s’appeler « Toréador je suis là et je m’appelle la voie du sang ».

Il ne faut pas oublier que Ségolène Royal a appartenu au Gouvernement de Lionel Jospin… Ce qui laisserait supposer que ce qu’elle n’a pas été en mesure de faire en se trouvant dans un Gouvernement de Gauche, elle se propose de le mettre en évidence dans son projet ou pas électoral. Cela fait un peu désordre. Juste au moment où les Français d’en bas, pensaient : voila quelqu’un qui a le courage de mettre un pied de Droite et un pied de Gauche dans les « sacs » des greniers pleins de poussières. Durant ce temps le Ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy procède à la régularisation de plus ou moins 1200 familles sans papier… et les autres… Il est difficile de faire marcher son programme ! Il ne fallait pas rêver messieurs les automobilistes. L’enlèvement des panneaux de limitation oui ! L’indulgence, nous verrons puisque certains panneaux sont prévus pour être enlevés, il paraît d’après les statistiques que rouler doucement représente aussi un danger… Nous nous trouvons confondu entre la prévention et la répression… Madame Royal, si vous avez le souhait de persévérer il faut le faire jusqu’au bout et non pas uniquement dans une forme d’idéologie politico-politicienne.

Le Panda, dans sa revue de Presse de la semaine