panda159

" J'ACCUSE "

Une pincée de nostalgie, un clin d’œil ! Une équipe de jeunesse qui m’entoure. L’époque où les Ministres pouvaient avoir des cumuls de mandat, être maires, sénateurs, de grandes métropoles telle que cela était le cas en ce qui concerne: Monsieur Roger Quillot. Il n’a pas hésité avec le courage qui le caractérisait à livrer il y a 26 ans le point de vue des municipalités locales. Monsieur Roger Quillot, Ministre du Logement et l’Urbanisme, Maire de Clermont-Ferrand s’explique. Cette édition vit le jour en octobre 1982. A ma question, le fait de répondre à un journal, qui de par sa conception, se veut apolitique, reste t-il dans l’image que l’on souhaite donner aux français et qui en plus représente la possibilité de s’exprimer, me permettant de vous signaler Monsieur le Ministre que je ne suis pas journaliste mais tout simplement Rédacteur en chef du journal que j’ai effectivement créé. Réponse du Ministre: «Mon principe est de répondre à toutes personnes représentant la Presse, comme vous le faites, qui m’interrogent, dès lors que les questions sont, et qu’il n’est pas question d’en faire un usage désobligeant. Tout ce qui donne l’occasion, la possibilité d’informer honnêtement restera le principe même de la liberté d’expression telle que vous me semblez la représenter. »

N.L.D.R. 27 ans plus tard : Entretien effectué dans la plus grande objectivité, courtoisie et dans un souci d’information que nous souhaitons clair. Nous formulons le souhait que les vœux exprimés de façon si évidente soient équivalents à leurs réalisations. Comme je l’écrivais déjà en 1982, "un homme seul ne peut rien, le respect du travail est le véritable sens de la liberté". Toutes ces réponses et les questions auxquelles a répondu Monsieur Roger Quillot en exclusivité à Patrick Juan, je n’ai aucune fierté à vous les livrer aujourd’hui, mais je ne peux que vous engager si vous le souhaitez à nous contacter par tous moyens à votre convenance pour recevoir un exemplaire de ce numéro 1 de J’accuse, cliquez sur la page contact, à l’époque où les Maires, Ministres ; et lorsque l’on connaît la valeur que Monsieur Roger Quillot a représentée et a apportée pour l’Auvergne, c’est avec plaisir que moyennant la somme de 6 € + frais de poste, nous vous ferons parvenir un exemplaire que je conserve comme une relique. Merci de rappeler les références de J’accuse, Libre Expression, L ’Annonceur du Particulier. Veuillez trouver ci-dessous la Une de couverture de l'époque, ce qui prouve indiscutablement qu’il est plus facile de détruire que de construire. Merci de votre attention et de votre concours.

Le Panda

jaccuse